Afrique : Le génocide oublié

Le Mémorial de la Shoah retrace l’extermination de peuples africains par les colons allemands, premier massacre de masse du XXe siècle.

Jean-Claude Renard  • 15 février 2017 abonné·es
Afrique : Le génocide oublié
© Photo : Collection J.B. Gewald/Courtesy of Vereinigte Evangelische Mission Archiv, Wuppertal.DR.

« Vernichtungsbefehl. » C’est, en allemand, « l’ordre de destruction » prononcé par le général Lothar von Trotha, le 2 octobre 1904 : « Le peuple Herero doit quitter le territoire. Si la populace ne s’exécute pas, je l’y forcerai à coups de Groot Rohr [canon]. À l’intérieur des frontières allemandes, tout Herero, avec ou sans arme, avec ou sans bétail, sera fusillé. Je n’accepterai plus désormais ni les femmes ni les enfants, je les renverrai à leur peuple ou les laisserai abattre. »

Les Herero, c’est ce menu peuple pastoral vivant dans le Sud-Ouest africain, -correspondant aujourd’hui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 5 minutes