M. Macron, ni de gauche ni de gauche

Pour le dire autrement : M. Macron est de droite. Et cela explique les ovations des médias dominants.

Sébastien Fontenelle  • 8 février 2017 abonné·es
M. Macron, ni de gauche ni de gauche
© Photo : Mathis Boussuge / Citizenside / AFP

Depuis qu’il s’est porté candidat à l’élection présidentielle, il en va des discours que prononce publiquement Emmanuel Macron comme des pentes – notoirement inclinées – du K2, deuxième plus haut sommet du monde : s’y pencher peut assez vitement provoquer, pour qui n’est pas rompu(e) à de telles performances, de terribles vertiges.

Car M. Macron, lorsqu’il pérore – dans des salles où se pressent dit-on des foules nombreuses, dont la psychologie devrait assurément être interrogée

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes