Pic de radioactivité à Fukushima

La compagnie Tepco annonce avoir découvert des taux de radiations records dans un réacteur de la centrale nucléaire ravagée par le tsunami du 11 mars 2011.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


L’envoi d’une petite caméra dans le réacteur 2 de la centrale de Fukushima (Japon) a confirmé les craintes de Tokyo Electric Power (Tepco), l’opérateur de la centrale nucléaire. Il règne dans une partie de l’enceinte de confinement « des radiations qui peuvent atteindre 530 sieverts par heure ». Ce taux de radioactivité, qui provoquerait la mort quasi instantanée d’un homme, est probablement dû au fait qu’une partie du combustible radioactif n’est plus immergée dans les eaux de refroidissement. Malgré une possible « marge d’erreur (...) d’environ 30 % », Tepco confirme que le taux de radioactivité reste « très élevé » par rapport au précédent record de 73 sieverts, établi en 2012 sur ce même réacteur. Ce dernier, l’un des plus endommagés par le tsunami de 2011, est responsable depuis de dégagements massifs de substances radioactives dans la nature.

Un trou béant près du réacteur

Les recherches de l’opérateur ont également permis de déceler un trou de 1 mètre situé sous la cuve qui contient le réacteur 2. Une brèche sans doute causée par « la chute du combustible qui aurait fondu ». L’enjeu pour Tepco est à présent de localiser précisément celui-ci dans les trois réacteurs les plus endommagés, pour poursuivre le chantier de démantèlement de la centrale. Une opération chiffrée aux alentours de 65 milliards d’euros par le ministère de l'Économie, du Commerce et de l’Industrie (Meti).


Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents