Sahara occidental : « Le Maroc est une puissance occupante »

Le Royaume refuse à Claude Mangin-Asfari, une Française mariée à un militant sahraoui emprisonné, de rendre visite à son mari, dont le procès en appel est en cours à Rabat-Salé.

Professeure d’histoire-géographie en région parisienne, Claude Mangin-Asfari est mariée depuis 2003 à Ennaâma Asfari, l’un des leaders de la lutte pour l’indépendance et l’autodétermination du Sahara occidental (SO), occupé par le Maroc depuis 1975. Elle a été expulsée une première fois du Maroc le 19 octobre, puis une seconde le 6 février. Comment s’est déroulé votre dernier – très court – séjour au Maroc ? Claude Mangin-Asfari : Depuis six ans et demi, je me rends tous les quatre mois à Rabat-Salé, à la…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.