Dossier : Trump : Déjà un mois de violence

Trump : Des dégâts sur tous les fronts

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump gouverne les États-Unis comme s’il s’agissait d’une vulgaire république bananière.

Un projet de mur à la frontière mexicaine, un décret de la honte contre les musulmans, des signes de connivence à l’adresse de Poutine et de Netanyahou, une fâcherie avec la Chine, un mépris affiché à l’égard des accords de Paris sur le climat, une apologie de la torture et quelques autres « babioles » de cet acabit : Donald Trump a fait très fort pour ses débuts à la Maison Blanche. Mais, après ces trois semaines à la tête de la première puissance mondiale, le plus inquiétant réside dans la concentration…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents