Dossier : Quand les politiques réécrivent l'histoire

Benjamin Stora : « Critiquer le système colonial, c’est critiquer la République »

L’historien Benjamin Stora analyse les usages de l’histoire par les politiques, et notamment leur volonté de réécrire celle de la colonisation au mépris des faits.

Spécialiste de la guerre d’Algérie et de l’histoire coloniale, Benjamin Stora préside depuis 2014 le conseil d’orientation scientifique du Musée de l’histoire de l’immigration. Il souligne ici l’innovation que constitue, dans une campagne électorale, la déclaration d’Emmanuel Macron sur le colonialisme. Et revient sur les tentations essentialistes qui s’expriment dans la façon dont certains politiques utilisent l’histoire pour dicter un « récit national ».

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents