Haro sur les chômeurs !

Fillon et Macron n’ont rien d’autre à offrir qu’un accroissement des sanctions.

François Fillon a déclaré souhaiter la mise en place d’une allocation permettant aux chômeurs qui retravaillent de ne pas « perdre le bénéfice de [leurs] aides », de sorte à les inciter à reprendre un emploi. Ce mythe de l’existence d’une « trappe à chômage » a la vie dure. Comme si le travail ne représentait qu’une rémunération… Comment, alors, expliquer que les études menées sur les bénéficiaires de prestations sociales montrent que nombre d’entre eux reprennent un emploi même si celui-ci n’améliore pas leur situation financière ?

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décolonisation inachevée

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents