« On va vers une probable recomposition des droites »

Le politiste Joël Gombin analyse l’attitude de François Fillon au regard de l’histoire des droites françaises. Et s’interroge sur l’avenir du camp conservateur.

Spécialiste du Front national (FN), Joël Gombin observe ici combien le contexte des affaires a amené François Fillon à durcir le positionnement politique qui avait été le sien pendant la primaire. Un positionnement aujourd’hui délibérément « national-populiste », conduisant, en cas d’échec pour accéder au second tour de la présidentielle, à une vaste reconfiguration du camp conservateur – dont une partie pourrait alors se jeter dans les bras du FN.

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.