Parrainages : « c’est bon » pour Mélenchon

Le Conseil constitutionnel devrait valider très rapidement les 500 précieux formulaires permettant au candidat de la France insoumise d’être en lice à la présidentielle.

Pauline Graulle  • 9 mars 2017
Partager :
Parrainages : « c’est bon » pour Mélenchon
© photo : CITIZENSIDE / Julie Gazzoti / AFP

Le Conseil constitutionnel va dévoiler, demain, une nouvelle fournée de parrainages pour les candidats à la présidentielle. Selon l’entourage de Jean-Luc Mélenchon, plus de 500 ont aujourd’hui été envoyés à l’institution. La présence d’un bulletin au nom du candidat de la France insoumise dans les bureaux de vote, le 23 avril prochain, est donc assurée.

Si les 503 parrainages envoyés ne seront probablement pas tous arrivés dans la boîte aux lettres du Conseil constitutionnel d’ici demain, Jean-Luc Mélenchon, qui, à ce jour, compte 356 parrainages validés (voir ici), devrait donc rejoindre rapidement les cinq autres candidats officiellement en lice pour le premier tour : Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan et Nathalie Arthaud.

89 communistes ont signé pour Jean-Luc Mélenchon

« 503 parrainages sont en cours d’instruction au Conseil constitutionnel ou dans le circuit postal, explique Gabriel Amard, responsable de la collecte des parrainages au sein de la France insoumise. Évidemment, seul le Conseil constitutionnel a le pouvoir d’officialiser cela, et il faut rester prudent : on ne sait jamais, un sac de La Poste peut prendre feu ou il peut y avoir des erreurs matérielles… Mais a priori, c’est bon. » D’autant qu’au total, 593 élus ont promis d’envoyer leur signature, ce qui laisse une bonne marge.

Manifestement, les communistes n’ont pas tous respecté les consignes de PCF qui a demandé à ses élus de faire traîner les signatures afin de faire monter la pression pour les délicates négociations pour les législatives (lire ici). Gabriel Amard a affirmé que 89 d’entre eux ont déjà signé pour Jean-Luc Mélenchon et que, _« de toute façon, [ce dernier] aurait les parrainages nécessaires sans les communistes ». Aujourd’hui, quatre élus communistes, Marie-George Buffet, Didier Mignot, Gilles Poux et Azzédine Taïbi ont en outre publié un communiqué pour expliquer qu’ils avaient déjà donné leur parrainage au candidat des Insoumis.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don