Attentat de Dortmund : le terroriste spéculait sur la chute du club en Bourse

L’auteur de l’attentat contre le bus du Borussia Dortmund, le 11 avril, espérait devenir multimillionnaire en précipitant la baisse de l’action du club. Explications.

Erwan Manac'h  • 21 avril 2017 abonné·es
Attentat de Dortmund : le terroriste spéculait sur la chute du club en Bourse
© photo : MAJA HITIJ / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images/AFP

L’attaque à la bombe qui a blessé un joueur du Borussia Dortmund, le 11 avril, n'était pas l'œuvre d'un terroriste islamiste, d'extrême droite, ou d'extrême gauche, comme on l'a d'abord soupçonné. Elle était en réalité due à un terroriste aguerri dans l’art complexe… des placements financiers.

Le parquet fédéral allemand a en effet annoncé, vendredi 21 avril, l’arrestation d’un Germano-Russe de 28 ans, Sergej W., expliquant que cet individu avait l’intention de spéculer à la baisse sur le cours de l’action du Borussia.

Promesse de vente à une date ultérieure

Depuis sa chambre d’hôtel, le jour de l’attentat, l’homme avait passé des « options de vente » pour 15 000 actions du club. Autrement dit, il a acheté le droit de vendre à une date ultérieure, en l’occurrence le 15 juin, 15 000 actions du club à un prix fixé à l’avance.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)