Face au FN, la CGT table sur « un travail de fourmi »

Pour contrer l'influence de l'extrême droite dans ses rangs, la centrale syndicale a impulsé progressivement une approche faite de déconstruction du discours frontiste.

Pour contrer la montée du Front national dans ses rangs, la CGT s’organise. Ce 11 avril, une rencontre ciné-débat était organisée à Valence en présence de Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat. Pascal Debay, responsable du collectif confédéral CGT contre l’extrême droite y participait également. Nous l'avons interrogé sur la démarche de son syndicat. Politis : Aux dernières élections régionales (2015), 27 % des sympathisants CGT ont voté Front national. Quelle est l’influence du FN au sein de…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents