La grande peur des « mal-pensants »

Penchons-nous sur les ressorts de l’incontestable popularité de la Pen.

Sébastien Fontenelle  • 12 avril 2017 abonné·es
La grande peur des « mal-pensants »
© photo : Sebastien Bozon / AFP

Le directeur de la rédaction de Marianne – l’excellent Renaud Dély – ne tait point, dans le dernier numéro de cet hebdomadaire, qu’il est, à l’approche de l’élection présidentielle, rongé par une lancinante inquiétude : « La menace d’une victoire du Front national » – et, partant, « d’une entrée de Marine Le Pen à l’Élysée » –

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes