« La stratégie du populisme de gauche s’avère payante »

Selon le politologue Mathieu Vieira, Jean-Luc Mélenchon parvient à rassembler classes populaires et moyennes dans une France pourtant droitisée.

Pauline Graulle  • 12 avril 2017 abonné·es
« La stratégie du populisme de gauche s’avère payante »
© photo : DAMIEN MEYER / AFP

Après les années Chirac et Sarkozy, et en dépit de la flambée électorale du Front national (FN) à toutes les élections intermédiaires depuis dix ans, la France serait-elle prête à porter la gauche radicale à l’Élysée ? Le succès de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, aujourd’hui devant François Fillon dans les sondages, pourrait le laisser penser… Mais gare à une dynamique « en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)