Qui n’a pas sa Légion d’honneur ?

Pour la dernière promotion du quinquennat, 562 personnalités ont été distinguées.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Chaque nouvelle promotion à la Légion d’honneur est une curiosité qui prête à sourire. Pour la dernière du quinquennat Hollande, 562 personnalités ont été distinguées. On y croise Claude Chirac (fille de), l’industriel François Pinault, l’agent de stars Dominique Besnehard, Patricia Ferrand, secrétaire ­confédérale de la CFDT, François Bernard, conseiller d’État, Bernard Bajolet, patron du contre-espionnage français, ou encore Michel Roussin, ancien bras droit de Jacques Chirac, condamné dans l’affaire des marchés publics d’Île-de-France pour « complicité et recel de corruption », promu commandeur !


Haut de page

Voir aussi

Articles récents