États-Unis : Mort de soif en prison

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


À Milwaukee, dans le Wisconsin (États-Unis), sept gardiens de prison sont poursuivis par la justice pour avoir privé d’eau un détenu, Terrill Thomas, 38 ans, atteint de troubles mentaux. Placé en isolement, ce dernier est mort après sept jours de souffrance, en avril 2016. Les jurés mettent ainsi sur la sellette le shérif de Milwaukee, David Clarke, un Noir ultra-conservateur, ardent soutien de Trump.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.