France insoumise : deux militants sur trois rejettent le vote Macron

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Les militants de la France insoumise ont opté aux deux tiers pour le vote blanc ou l'abstention, seuls 35 % se prononçant pour un vote Macron, d'après les résultats de la consultation lancée sur Internet auprès des quelque 430 000 membres inscrits avant le dimanche 23 avril, 22 heures.

Comme Jean-Luc Mélenchon s'y était engagé dès le lancement de sa campagne, la France insoumise a organisé, du mardi 25 avril 18 heures à ce mardi 2 mai 12 heures, une consultation à propos du second tour de l'élection présidentielle. Il s’agissait moins, selon les organisateurs, « de déterminer une consigne de vote » qui aurait risqué de diviser ce jeune mouvement que « d'organiser la prise de parole des insoumis au sujet de leurs choix de second tour ». Il est à noter que le vote pour Marine Le Pen ne constituait pas une option de la consultation, le mouvement étant, « par définition, lié aux principes de notre devise républicaine "Liberté, égalité, fraternité" ».

Si les résultats de cette consultation sont partagés entre les trois options possibles, le vote Emmanuel Macron n’emporte les faveurs que d’un tiers des 243 128 insoumis qui se sont exprimés :

  • 87 818 insoumis, soit 36,12 %, pour un vote blanc ou nul ;

  • 84 682 insoumis, soit 34,83 %, pour un vote Emmanuel Macron ;

  • 70 628 insoumis, soit 29,05 %, en faveur d'une abstention.

Cet « avis » des militants, qui ne préjuge en rien le vote des 7 059 951 électeurs de Jean-Luc Mélenchon, n’est sans doute pas définitif. Il n’en est pas moins révélateur d’une état d’esprit que l’on retrouve dans les couches militantes de bien d’autres organisations syndicales, associatives et… politiques.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.