Juin 1967 : La guerre qui a tout changé

Après la défaite de la coalition arabe, le mouvement palestinien s’est politiquement émancipé et réorienté sur la stratégie à deux États.

Denis Sieffert  • 31 mai 2017 abonné·es
Juin 1967 : La guerre qui a tout changé
© photo : AFP/UPI Archives

Un demi-siècle plus tard, les versions divergent encore. Qui fut l’agresseur dans ce qui allait être la guerre des Six-Jours ? Si l’on s’en tient à la séquence militaire, c’est assurément Israël. Le 5 juin 1967, à 7 h 10 du matin, c’est bien le commandant de l’armée de l’air israélienne, le général Mordechai Hod, qui donne le signal d’une offensive qui va totalement surprendre la défense aérienne égyptienne. Trente-cinq minutes plus tard, une grande partie de l’aviation égyptienne est anéantie au sol. Les chars israéliens

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 6 minutes