La « médiacratie » fait-elle vraiment l’opinion ?

Pour nombre d’observateurs, cette campagne a été marquée par un traitement différencié des candidats et une polarisation sur ce qui fait le buzz. Au risque d’influencer le vote des Français.

C’est peut-être bien le mot qui aura marqué la campagne électorale : médiacratie. Ce terme, qui renvoie étymologiquement à la notion de pouvoir, désigne l’idée selon laquelle le système médiatique est le principe organisateur de la vie politique. En bref, ce sont les médias qui gouvernent. Entendez : les grands médias traditionnels, presse, radio et télévision. Des supports qui, dépendant de groupes financiers, ne peuvent apporter une information réellement indépendante et n’en sont pas moins très…

Il reste 96% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents