Qui paiera le rêve de l’OM ?

Depuis son rachat, l’Olympique de Marseille s’engage dans une course aux sommets qui pourrait laisser certains supporters de côté. Un groupe de « socios » souhaite écrire une autre histoire.

Des étoiles plein les yeux, Caroline, Ludovic et leurs deux enfants observent le match du haut de la tribune Jean-Bouin, au stade Vélodrome. L’OM est une passion d’enfance pour le couple venu spécialement de Chalon-sur-Saône. Et l’affiche du soir, OM-Saint-Étienne (4-0), valait bien de casser leur tirelire. Six mois après le rachat du club, au terme d’une éprouvante tragicomédie, le moral est au beau fixe pour les supporters de l’OM. « Il faut dire qu’on a beaucoup souffert, s’épanche Bernard, 63 ans, qui vit pour le club depuis toujours. L’OM est aujourd’hui entre de bonnes mains. » Le milliardaire américain Frank McCourt, nouveau propriétaire du club, a rassuré les fans en promettant une pluie de millions pour les quatre prochaines années et le doublement du budget du club, autour de 200 millions d’euros. Même si l’OM serait encore loin derrière le Paris-Saint-Germain et ses 500 millions d’euros de budget. Un nuage pointe toutefois à l’horizon. Jacques-Henri Eyraud, le président du club, a annoncé fin mars l’augmentation « progressive » du prix des places au stade Vélodrome, en demandant aux supporters « d’être compréhensifs par rapport à ce qu’est [leur] projet ». Pour grandir, l’OM doit se remplumer financièrement. Et la billetterie rapporte aujourd’hui deux, trois, voire quatre fois moins que des clubs de la stature à laquelle le club phocéen aspire [1]. Ces hausses de tarifs risquent d’être rédhibitoires pour Christophe, Avignonnais de 48 ans et mordu depuis l’enfance, installé en haut de la tribune latérale, avec la classe moyenne : « L’OM a la chance d’avoir un public populaire et de réunir toute la ville. Il ne faut pas qu’il la gâche », soupire-t-il.

Il reste 79% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents