Sauve-qui-peut la droite !

Grâce à leurs implantations locales, les candidats LR et du centre pourraient obtenir un groupe parlementaire important.

Olivier Doubre  • 10 mai 2017 abonné·es
Sauve-qui-peut la droite !
© photo : jean-luc thibault/CITIZENSIDE/AFP

Au soir des primaires de la droite et du centre, l’élection de ­François Fillon à la présidence de la République était donnée pour quasi certaine. On connaît la suite, comme le racontent deux journalistes du Monde chargés de suivre la campagne du candidat Les Républicains (LR), dans un livre très vite publié [1] : « Les affaires ont surgi. La douce ascension vers les salons de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)