Contrat de projet : le faux CDI de Macron

Dans le projet de loi d’habilitation qui sera présenté le 28 juin au Conseil des ministres, le gouvernement ajoute aux mesures de la loi travail II déjà connues un contrat à durée indéterminée… à fin programmée.

Malika Butzbach  • 22 juin 2017
Partager :
Contrat de projet : le faux CDI de Macron
© photo : ALAIN JOCARD / AFP

Mercredi 21 juin, le journal Le Monde révélait le « projet de loi d’habilitation à prendre des ordonnances sur les mesures pour la rénovation sociale », un nouveau texte qui dessine plus précisément ce qui pourrait être la « loi travail XXL » du gouvernement. Si de nombreuses propositions avaient déjà fuité dans la presse, le texte comporte cependant une surprise de taille : le contrat de projet.

À lire aussi >> Ce que l’on sait de la « loi travail XXL »

Difficile de définir cette mesure, marotte du Medef depuis 2014. Le contrat s’inspire des « contrats de chantier » utilisés dans le secteur du BTP : il permet à l’employeur de se séparer de son salarié une fois le chantier fini, sans avoir recours à un licenciement économique. Comme la durée du projet est incertaine, il ne s’agit pas d’un contrat à durée déterminée (CDD). Il s’agit plutôt un contrat à durée indéterminée (CDI) à fin programmée.

La précarité renforcée

Dans son projet de loi, le gouvernement cherche à « favoriser et sécuriser, par accord de branche ou, à défaut, à titre expérimental […], le recours aux contrats à durée indéterminée conclus pour la durée d’un chantier ». Que dire de plus, à part que l’on a devant nous une nouvelle mesure visant à faciliter davantage les licenciements pour les employeurs, laissant les employés sur des sièges éjectables avec un CDI qui n’a d’indéterminé que le nom. Une précarisation généralisée de l’emploi en somme.

Déjà, le mardi 20 juin, Édouard Philippe estimait que ce type de contrat était « un instrument intéressant ». « Je ne dis pas qu’on le fera, je dis que c’est une bonne discussion », avait souligné le Premier ministre. Il faut pourtant croire que le choix est fait : « Je ne vais pas me prononcer sur ce document, mais on retrouve effectivement le cadre dans lequel la ministre du Travail veut discuter avec les partenaires sociaux », a affirmé Christophe Castaner ce matin sur France Inter. La CGT a réagi, dénonçant « la fin du CDI pour tous et toutes ». Voilà qui est de bon augure pour les discussions.

Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

« Les Écolos, c’est comme les pirates dans Astérix qui se sabordent eux-mêmes » 
Politique 12 avril 2024 abonné·es

« Les Écolos, c’est comme les pirates dans Astérix qui se sabordent eux-mêmes » 

À la peine dans les sondages pour les élections européennes, avec une campagne qui patine, le parti écologiste se déchire sur fond d’affaire Julien Bayou. La secrétaire nationale, Marine Tondelier, tente d’éteindre le démon de la division.
Par Nils Wilcke
« Il est presque sûr que des eurodéputés RN ont reçu de grosses sommes de la Russie »
Entretien 11 avril 2024 abonné·es

« Il est presque sûr que des eurodéputés RN ont reçu de grosses sommes de la Russie »

À deux mois des élections européennes, l’ONG internationale Avaaz part en campagne contre le parti de Jordan Bardella et Marine Le Pen dont les sulfureux liens internationaux sont inquiétants.
Par Michel Soudais
Réforme de l’assurance-chômage : « Ça va détruire nos vies »
Témoignages 10 avril 2024 abonné·es

Réforme de l’assurance-chômage : « Ça va détruire nos vies »

Emplois précaires, discrimination par l’âge, baisse des droits et future suppression de l’allocation de solidarité spécifique : des chômeurs racontent à Politis l’angoisse et la galère de la recherche d’emploi, que les réformes des quinquennats Macron n’ont fait qu’empirer.  
Par Léna Coulon
Pour la CFDT, une nouvelle réforme de l’assurance-chômage relève de « la politique fiction » 
Syndicats 4 avril 2024 abonné·es

Pour la CFDT, une nouvelle réforme de l’assurance-chômage relève de « la politique fiction » 

Après l’annonce gouvernementale d’une nouvelle réforme de l’assurance-chômage, les syndicats sont dans l’attente. Si certains préparent déjà une éventuelle mobilisation, d’autres espèrent encore voir le gouvernement faire marche arrière.
Par Pierre Jequier-Zalc