Iceberg géant

Vaste comme un département français, Larsen C n’est plus rattaché à l’Antarctique que sur 12 km.

Politis  • 7 juin 2017
Partager :
Iceberg géant
© photo : Maria-Jose VINAS/NASA/AFP

À l’heure où Trump fustige les « exagérateurs du climat » pour justifier le retrait des États-Unis de l’Accord de Paris, la péninsule Antarctique est sur le point d’accoucher du plus vaste iceberg jamais mesuré, sous l’effet du réchauffement de l’océan. Vaste comme un département français (5 000 km2), Larsen C n’est plus rattaché à la banquise que sur 12 km. La faille qui l’en sépare a subitement progressé de 27 km en six jours. Si le bloc, déjà largement en flottaison, ne devrait pas faire monter le niveau de l’océan, sa libération va accélérer la production de nouveaux méga-icebergs.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don