« Y a rien qui sente bon comme ce truc-là »

Macron, aka Le Fléau Du Carbone, est surtout le gars qui a théorisé de remplacer nos trains par des cars.

Après que Donald Trump, président récemment élu des États-Unis d’Amérique, a retiré son pays de l’Accord de Paris sur le climat – lequel prévoit, rappelons, que les mêmes belles et grandes âmes qui ont inventé le napalm vont désormais se dédier à l’assainissement de notre atmosphère –, Emmanuel Macron, président plus récemment élu encore (et furiously polyglotte) de la France, a tweeté, in english : « To all scientists, engineers, entrepreneurs, responsible citizens who were disappointed by the decision of…

Il reste 85% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents