Fiscalité : l’injustice en marche

Les 10 % les plus riches bénéficieront de 46 % des mesures fiscales.

La politique fiscale d’Emmanuel Macron poursuit trois objectifs : aller vite, frapper fort, favoriser les riches et les détenteurs du capital. Des baisses d’impôts de 11 milliards d’euros sont annoncées dans le projet de loi de finances de l’État pour 2018. Selon l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), les ménages les plus riches – ceux appartenant au décile (10 %) supérieur – seront les grands gagnants [1]. Ils concentreront 46 % des mesures fiscales destinées aux ménages, ce qui…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents