Islamophobie, non merci

Merci de mettre un terme à vos jérémiades islamo-gauchistes. Alors quoi, on peut plus critiquer l’isl… les religions ?

Nous vivons une époque assez formidable, où des représentant-e-s d’une gauche qui se dit « radicale » – mais qui ne l’est tout de même pas au point qu’elle développerait une intolérance catégorique à toutes les formes d’exclusion et de xénophobie – vont désormais psalmodiant, selon un mode tout finkielkrautien, que, si tu t’émeus trop de trop de racisme(s), t’es sans doute un peu « racialiste » – genre t’as quelque chose en toi de Joseph Goebbels, et d’ailleurs, tavu, t’acceptes même que des femmes noires…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents