EELV en chantier

Encore sous le choc d’une séquence politique qui les laisse exsangues, les écologistes veulent croire que leur destin politique est toujours devant eux.

Patrick Piro  • 30 août 2017 abonné·es
EELV en chantier
© photo : PHILIPPE HUGUEN/AFP

Ouf, aucune critique sur la nourriture, sourit Marine Tondelier, qui lance à la tribune un appel aux bénévoles pour l’épluchage des pommes de terre. Malo-les-bains – « la plus belle plage du Nord » – s’étale sous le soleil au pied du Kursaal, le palais des congrès. « Super ambiance ! » En termes badins, la responsable des Journées d’été au bureau exécutif d’Europe écologie-Les Verts (EELV) en dit aussi long que le discours du secrétaire national sur l’état des troupes réunies à Dunkerque du 24 au 26 août : entre apathie, crise financière

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 5 minutes