Les « bikers » de Deliveroo ne décolèrent pas

À partir du 28 août, tous les livreurs à vélo de Deliveroo seront uniquement payés à la course : finie la rémunération fixe à l’heure. Mobilisés depuis plus d’un mois, les coursiers organisent pour la première fois une mobilisation dans toute la France, ces 27 et 28 août.

Chez Deliveroo, un changement dans le contrat s’impose sur simple coup de fil. Et ne se négocie pas. Fin juillet, la plateforme britannique de livraison sur commande a téléphoné à ses « bikers » pour leur annoncer qu’à partir de septembre, ils seraient uniquement payés à la course. « Ce mode de rémunération existe déjà depuis un an. Ce que l’on dénonce, c’est la méthode avec laquelle ils l’imposent aux livreurs qui n’y étaient pas encore soumis », précise Jérôme Pimot, un des porte-paroles du Clap…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents