Comment l’Uruguay a légalisé le cannabis

Depuis trois mois, cet État d’Amérique du Sud a pris en charge la filière de production et de distribution de marijuana. Une réforme réussie, sans hausse des consommations.

Au matin du 19 juillet, certaines pharmacies de Montevideo, capitale de l’Uruguay, ont connu une affluence inhabituelle. « On n’a pas arrêté, aujourd’hui, déclarait à l’AFP, sous couvert d’anonymat, l’employée d’une officine. En deux heures, on a vendu à peine trois médicaments, mais au moins trente personnes ont acheté du cannabis. » Ce jour-là, les Uruguayens qui s’étaient préalablement inscrits sur un registre national des consommateurs de marijuana pouvaient acheter du cannabis le plus légalement du…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents