Disparition : Harry Dean Stanton

L'acteur de Paris, Texas est mort ce 15 septembre à l’âge de 91 ans

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Visage creusé, émacié, silhouette dégingandée. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Harry Dean Stanton, avec sa trogne peu ordinaire, disparu ce 15 septembre à l’âge de 91 ans, avait su se faire remarquer à l’écran. Pour beaucoup, il est Travis, ce personnage terriblement sensible et tourmenté dans Paris, Texas, de Wim Wenders (1984), errant dans le désert avant de rechercher sa femme. Dean Stanton a tourné pas loin de deux cents films, notamment signés Stuart Rosenberg (Luke la main froide), John Huston (Le Malin), Ridley Scott (Alien) et David Lynch (Sailor et Lula). Ce fils d’agriculteur, ancien cuisinier et passionné de musique, avait aussi joué dans plusieurs séries (Twin Peaks, Big Love). En décembre sortira son dernier rôle, Lucky, à dimension autobiographique, dans lequel il égrène ses souvenirs.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents