Violences raciales à Saint-Louis (Missouri)

Une explosion de colère qui fait suite à la relaxe d'un policier blanc accusé de meurtre sur un Noir.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le verdict est tombé le 15 septembre : Jason Stockley, ancien policier blanc, a été blanchi des accusations de meurtre contre Anthony Lamar Smith, trafiquant de drogue présumé, noir, à Saint-Louis (Missouri). « La population – noire et blanche – a littéralement “explosé”, témoigne une habitante_. La police était armée et militarisée, provoquant la colère… »_


Haut de page

Voir aussi

Articles récents