Violences raciales à Saint-Louis (Missouri)

Une explosion de colère qui fait suite à la relaxe d'un policier blanc accusé de meurtre sur un Noir.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le verdict est tombé le 15 septembre : Jason Stockley, ancien policier blanc, a été blanchi des accusations de meurtre contre Anthony Lamar Smith, trafiquant de drogue présumé, noir, à Saint-Louis (Missouri). « La population – noire et blanche – a littéralement “explosé”, témoigne une habitante_. La police était armée et militarisée, provoquant la colère… »_


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.