Catalogne : « L’Union européenne doit être un médiateur »

Pour Florent Marcellesi, eurodéputé, membre du parti Equo, affilié au Parti vert européen, la crise catalane est un problème européen qui fait écho à d’autres mouvements indépendantistes. L’UE doit aider à renouer le dialogue.

Après le référendum du 1er octobre, quel rôle doit jouer l’Union européenne dans la question catalane ? Pour Florent Marcellesi, l’UE doit sortir de son immobilisme et tenir lieu de médiateur entre Madrid et Barcelone. Surtout, il rappelle que cette question englobe de nombreux enjeux supranationaux. Le référendum catalan était prévu depuis longtemps, sans que l’Union européenne n’agisse. Comment expliquez-vous cet immobilisme des institutions européennes ? Florent Marcellesi : Les institutions se sont…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents