Notre-Dame-des-Landes : Un projet alternatif en béton

Les opposants à Notre-Dame-des-Landes affûtent depuis des années leurs arguments pour démontrer que l’aéroport actuel de Nantes-Atlantique n’a pas besoin de déménager dans le bocage nantais.

Vanina Delmas  • 29 novembre 2017 abonné·es
Notre-Dame-des-Landes : Un projet alternatif en béton
© photo : LOIC VENANCE/AFP

La longévité de la lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes tient en grande partie à la ténacité et à la créativité des opposants sur le terrain. Mais, en parallèle, un bataillon de neurones bénévoles s’est organisé pour déconstruire pièce par pièce les arguments des pro-aéroport. Ingénieurs, architectes, pilotes de ligne, chefs d’entreprise, élus, naturalistes, agriculteurs, avocats, statisticiens, simples citoyens dévoués… La richesse de leurs rangs leur a permis de bétonner leur discours prônant l’optimisation de Nantes-Atlantique, l’actuel aéroport, comme solution viable. Une alternative qui avait été évacuée sans

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)