PCF : Pour la « Rêvolution » on attendra

Le congrès du Parti communiste n'aura finalement lieu qu'à l’automne 2018.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Ce sera un congrès extraordinaire à une date quasi… ordinaire. Après une séquence présidentielle catastrophique, le PCF avait choisi d’organiser son congrès plus tôt que prévu. Au final, ce congrès baptisé « Notre Rêvolution » – parce que censé tout revoir de fond en comble – aura lieu à l’automne 2018. Soit plus d’un an et demi après la présidentielle, et seulement quelques mois avant la date prévue pour le congrès « ordinaire ». Au PCF, il est donc urgent d’attendre. Ainsi en ont décidé les animateurs de sections. Réunis en assemblée générale à Paris, ils se sont prononcés pour un congrès en novembre et non en juin. Suivant le choix de Pierre Laurent, qui s’offre ainsi quelques mois de sursis à la tête du parti.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.