PCF : Pour la « Rêvolution » on attendra

Le congrès du Parti communiste n'aura finalement lieu qu'à l’automne 2018.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Ce sera un congrès extraordinaire à une date quasi… ordinaire. Après une séquence présidentielle catastrophique, le PCF avait choisi d’organiser son congrès plus tôt que prévu. Au final, ce congrès baptisé « Notre Rêvolution » – parce que censé tout revoir de fond en comble – aura lieu à l’automne 2018. Soit plus d’un an et demi après la présidentielle, et seulement quelques mois avant la date prévue pour le congrès « ordinaire ». Au PCF, il est donc urgent d’attendre. Ainsi en ont décidé les animateurs de sections. Réunis en assemblée générale à Paris, ils se sont prononcés pour un congrès en novembre et non en juin. Suivant le choix de Pierre Laurent, qui s’offre ainsi quelques mois de sursis à la tête du parti.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents