Arrêtons d’investir dans la pollution !

Les ONG ne relâchent pas la pression sur les financeurs privés pour qu’ils cessent de soutenir les projets d’infrastructures liés aux énergies fossiles.

Décembre 2015. La France accueillait à bras ouverts 195 pays prêts à en découdre avec le réchauffement climatique lors de la Conférence climat de Paris, la COP 21. L’urgence de limiter la hausse de la température du globe en dessous de 2 °C, voire, idéalement, de tendre vers 1,5 °C, était actée, et l’accord de Paris ratifié avec un enthousiasme quasi général. Deux ans plus tard, jour pour jour, la France convie une nouvelle fois les pays sur son sol pour trouver de nouvelles « réponses concrètes » lors du…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents