Mustapha Boutadjine : Du papier glacé pour des figures brûlantes

Le graphiste et collagiste Mustapha Boutadjine expose à Paris. Itinéraire d’un artiste engagé attaché aux rebelles des deux sexes, cherchant à restituer leur aura.

Elle a un regard hardi, déterminé, mais un peu triste aussi, malgré son rouge à lèvres vif et ses boucles d’oreilles vertes. Djamila Boupacha tient entre ses mains gantées un dessin au fusain de Picasso, celui d’une jeune fille aux grands yeux étincelants, ouverts sur la vie, contrastant avec son visage. Djamila a tout juste 21 ans et sort d’un mois de torture – les seins brûlés par des cigarettes, les côtes brisées, des viols répétés. On est en 1960. Militante au FLN, elle a été arrêtée, accusée d’avoir…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents