Pierre Desproges : Sa hargne et son courroux

Desproges par Desproges se veut la première somme autour de l’humoriste disparu en 1988, nourrie d’archives inédites.

On aurait pu s’attendre à une énième compilation, jusqu’à la publication des notes de blanchisserie, une réédition exploitant un filon déjà bien entamé autour de la figure et des écrits de l’humoriste. Il n’en est rien. Ce Desproges par Desproges est une somme conséquente, retraçant un itinéraire de façon thématique et plus ou moins chronologique, sous la houlette de sa fille Perrine (aux Éditions du Courroux, cofondées par elle, clin d’œil au « Tribunal des flagrants délires »). D’où la masse importante…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents