Leur combat, notre dignité à tous…

Le développement de la sous-traitance permet de contourner l’État social.

Située à moins de quinze minutes de Paris, la mairie de l’Haÿ-les-Roses vient de décider d’externaliser son service de nettoyage à une entreprise sous-traitante. La ville a ainsi mis fin à 22 contrats à durée déterminée (CDD) et licencié deux personnes en contrat à durée indéterminée (CDI). Certains ont cumulé des CDD depuis plus de quinze ans. La mairie promet que la société sous-traitante les reprendra en CDI mais rien ne certifie que ces contrats seront à plein temps. Comment l’externalisation à une…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’Etat »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents