Sus aux fake news !

De trop nombreux sites ont prétendu que M. Macron voulait en finir avec la « connivence » entre politicien(ne)s et journalistes.

Emmanuel Macron a déclaré dans ses « vœux à la presse » – émouvante cérémonie républicaine où se pressent rituellement des journalistes confit(e) s en dévotion – qu’il partait, comme l’a rapporté Le Parisien, « en guerre contre les “fake news” ». Puis de préciser : « En cas de propagation d’une fausse nouvelle, il sera possible de saisir le juge à travers une nouvelle action en référé permettant, le cas échéant, de supprimer le contenu mis en cause, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’Etat »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents