« Bravo virtuose », Lévon Misanian : En mineur supérieur

Avec Bravo virtuose, Lévon Misanian met brillamment en scène un polar burlesque.

Christophe Kantcheff  • 14 février 2018 abonné·es
« Bravo virtuose », Lévon Misanian : En mineur supérieur
© photo : DR

Voilà un formidable film d’action drolatique ! Pourtant, dans la première séquence, Alik (Samvel Tadevosian), un jeune Arménien, musicien hors pair, évoque le souvenir de ses parents.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes