Dossier : Ils bravent les lois anti-migrants : Les nouveaux Justes

Demandeurs d'asile : Tout le monde au village

Depuis trois ans, la commune rurale de Pouilly-en-Auxois, en Côte-d’Or, accueille des demandeurs d’asile, logés sur réquisition de locaux par l’État. Expérience réussie. Reportage.

Sa première réaction fut l’inquiétude. Accompagnée de quelques nuits blanches. Le maire de Pouilly-en-Auxois, Bernard Milloir, se remémore l’annonce par le ministère de l’Intérieur de la décision de loger sur sa commune quelques dizaines de migrants en provenance de la jungle de Calais, à peine démantelée. Mais, « de toute façon, c’était “oui, avec plaisir”, ou bien “oui” tout court ! Car c’était une décision de l’État, et nous n’avions pas d’autre choix que de nous y soumettre. C’est pourquoi j’ai dit…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

En bonne voix

Médias
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.