Didier Lockwood

Le violoniste est décédé brutalement d’une crise cardiaque ce 18 février.

Politis  • 21 février 2018
Partager :
Didier Lockwood
© photo : JEAN-FRANÇOIS GIL / CROWDSPARK

Décédé brutalement d’une crise cardiaque ce 18 février, Didier Lockwood, à 62 ans, était en pleine force créatrice. Violoniste hors pair, repéré à ses débuts par Stéphane Grappelli, il a joué avec les plus grands du jazz (Miles Davis, Herbie Hancock), ainsi qu’avec plusieurs vedettes de variété. Peu adepte des étiquettes, il s’est toutefois épanoui dans le jazz fusion.

Le musicien, soucieux de transmission, avait créé, en 2001, le Centre des musiques Didier-Lockwood, une école d’enseignement de l’improvisation.

À lire aussi >> Didier Lockwood : « Le violon, c’était son viatique »

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don