Notre-Dame-des-Landes : rêves d’enracinement

Après l’abandon, la mobilisation du 10 février a pris les atours d’un grand carnaval bariolé, et près de 30 000 personnes ont convergé sur la ZAD.

Patrick Piro  • 13 février 2018 abonné·es
Notre-Dame-des-Landes : rêves d’enracinement
© photo : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Quand les collectifs en lutte contre le projet d’aéroport ont décidé du rassemblement du 10 février sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ils ne connaissaient pas la décision du gouvernement. Allait-on vers l’affrontement ou la liesse ? Avec

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 2 minutes