Poésie échevelée

L’ensemble de La Mal Coiffée revient avec un opus qui célèbre le répertoire languedocien.

Seize ans que La Mal Coiffée « trimballe sa féminité multiple » en Languedoc et bien au-delà. L’expression est de Marie Coumes, membre originel du sextet passé quintet, et aujourd’hui quatuor vocal. Le groupe évolue, mais La Mal Coiffée reste La Mal Coiffée, un personnage profondément libre, drôle, provoquant, sensuel, directement issu de l’imaginaire des contes populaires occitans. Et incarné-adapté par quatre chanteuses percussionnistes, Karine Berny, Myriam Boisserie, Laëtitia Dutech et Marie Coumes.…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents