Procès de Tarnac – Jour 12

Trois plaidoiries de la défense dégonflent les éléments à charge et soulignent la vacuité d'un dossier frisant la manipulation.

Le procès politique aura-t-il lieu ? « Il est temps, mesdames les juges, madame la présidente, de libérer les prévenus de ce fiasco. » C’est par ces mots que Me Marie Dosé, l’avocate d’Yildune Lévy, conclut sa plaidoirie en ce 12e jour d’audience, avant-dernière du procès de Tarnac. L’avocate relève le niveau d’éloquence qui s’est plutôt cantonné au terre à terre hier. Olivier Christen a tout fait pour éviter le procès politique, quitte à s’emberlificoter dans des détails techniques si alambiqués qu’il a…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.