Protectionnisme : pourquoi Trump a tort

La crise écologique nous interdit le repli sur la nation.

La décision de Donal Trump d’augmenter les droits de douane sur l’acier permet-elle enfin d’ouvrir un débat interdit par le consensus néolibéral [1] ? Sans doute, mais de la pire des façons : chauvine, raciste et impérialiste. L’internationalisme ouvrier voulait à tout prix éviter d’opposer les travailleurs de part et d’autre des frontières, afin d’harmoniser leurs conditions de vie par le haut, grâce à la lutte commune. Cela n’a jamais été facile, et ça l’est de moins en moins : la fragmentation du…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.