Suivez en direct la journée de mobilisation

Aujourd'hui, les fonctionnaires, cheminots, chômeurs, étudiants, lycéens sont en grève et manifestent contre les réformes du gouvernement.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


P olitis vous fait vivre la journée de mobilisation du 22 mars en direct, avec ses journalistes sur le terrain :

• 19h15 : la manifestation nationale des cheminots et celle pour la défense de la fonction publique ont rassemblé à elles deux 47 800 personnes à Paris, selon un comptage réalisé par le cabinet Occurrence pour un collectif de médias dont l'AFP. Dans le détail, la manifestation des cheminots a rassemblé 13 100 personnes et celle des fonctionnaires 34 700, selon ce comptage. La police, elle, a recensé 49 000 manifestants à Paris, et la CGT 65 000.

• 18h32 : La manifestation parisienne pour la défense de la fonction publique à l'appel de neuf syndicats a rassemblé jeudi 34 700 personnes, selon le comptage réalisé par le cabinet Occurrence pour un collectif de médias, dont l'AFP. La préfecture de police de Paris avait donné le chiffre de 32 500 manifestants, et la CGT avait compté 40 000 participants dans ce cortège.

• 17h32 : Les deux manifestations à Paris ont réuni 49 000 participants selon la préfecture de police.

• 17h22 : à Paris, les manifestations de la fonction publique et des cheminots, parties respectivement de Bercy et de la gare de l'Est, convergent à la Bastille en cette fin d'après-midi :

• 17h02 : Les manifestations de fonctionnaires ont réuni jeudi plus de 400 000 personnes en France selon un premier décompte de la CGT, dont 40 000 à Paris, a annoncé à l'AFP Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT Fonction publique. Le responsable syndical a précisé qu'il manquait encore les chiffres dans une soixantaine de villes. Selon un décompte provisoire effectué par l'AFP à 16h30, à partir des chiffres fournis par la police, plus de 115 000 personnes ont manifesté jeudi en France, hors Paris.

• 16h44 : selon l'AFP, à partir des chiffres fournis par la police, près de 100 000 personnes ont manifesté en France, hors Paris, ce 22 mars.

• À Paris, quelques échauffourées ont eu lieu entre des manifestants et la police :

• À Paris, des étudiants ont également rejoint la manifestation des fonctionnaires :

• La manifestation nationale des cheminots qui défilait jeudi de la gare de l'Est vers Bastille à Paris contre la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement, réunissait « plus de 25.000 personnes », a annoncé à l'AFP Cédric Robert, porte-parole de la CGT-Cheminots.

• 15h43 : la manifestation des cheminots poursuit sa route entre gare de l'Est et Bastille à Paris :

• Le 22 mars, c'est aussi l'anniversaire du mouvement qui a lancé Mai 68, et les manifestants ne se privent pas de le rappeler :

• La mobilisation à Paris semble importante, d'après nos journalistes sur place :

• 14h40 : Jean-Luc Mélenchon vient rejoindre le cortège des cheminots :

• Le cortège étudiant parisien a rejoint celui des cheminots :

• À Paris, la manifestation des cheminots est sur le point de s'élancer :

© Politis

• À Bordeaux également, les manifestants sont au rendez-vous :

• Olivier Faure, nouveau premier secrétaire du PS, est mal accueilli à Paris par les cheminots :

• 13h34 : la manifestation des cheminots à Paris voit son départ retardé :

• 13h22 : les manifestants étaient entre 1 800 et 2 500 à Saint-Nazaire, 1 300 à 2 000 à Auch, 4 500 à 7 000 à Perpignan, 5 000 à 6 000 à Tours, selon police et organisateurs (AFP).

• Large unité syndicale aujourd'hui chez les cheminots, comme l'indique la banderole des manifestants parisiens :

• 13h10 : Politis suit également la mobilisation des politiques cet après-midi à Paris, comme celle du Parti socialiste :

Ou de la France insoumise :

• 13 heures : La manifestation à Paris des cheminots va bientôt partir de gare de l'Est en direction de Bastille. Beaucoup de monde d'après notre journaliste sur place :

• 12h55 : Le taux de participation à la grève des cheminots jeudi est de 35,4 % au niveau national, a annoncé la direction de la SNCF, précisant qu'il s'agit d'un « décompte réel à partir des prises de service ». Seuls deux syndicats, Sud-Rail et l'Unsa Ferroviaire, avaient déposé des préavis nationaux de grève.

• Ce 22 mars est aussi jour de mobilisation dans la justice :

• 12h27 : Une montée nationale des cheminots est organisée aujourd'hui, comme ici ceux de Montauban :

• Selon l'AFP, plusieurs milliers de manifestants manifestent ce matin à Marseille pour protester contre les réformes du gouvernement : « En tête de cortège, sur la Canebière, d'où est partie la manifestation, des sympathisants CGT brandissaient des dizaines de drapeaux du syndicat au nom de La Poste, la CPAM, les retraités, les hôpitaux de Marseille. Des drapeaux de La France insoumise, de l'Unsa ferroviaire, du syndicat des avocats de France ou de la CFE-CGC flottaient aussi sur le Vieux-Port. »

© Politis

• 12h06 : Notre journaliste Alexandra Scappaticci-Martin est en direct de la manifestation des lycéens et étudiants à Paris, où l'ambiance semble déjà tendue

Selon le rectorat, une dizaine de lycées parisiens ont connu jeudi matin des perturbations, avec des barrages filtrants ou des blocages par des manifestants. L'AFP annonce également « des échauffourées ».

• 11h52 : Dans l'AG de gare du Nord suivie par notre journaliste Erwan Manac'h, les cheminots débattent du type de grève à mener : perlée (2 jours /5) comme décidé par l'intersyndicale nationale, ou reconductible (revotée en AG locale chaque matin) ? La CGT n'a pas appelé à la grève aujourd'hui, mais dans l'AG, les esprits semblent convertis à l'idée d'une grève reconductible.

Résultat : l'AG de Paris Nord adopte la grève reconductible de 24h à partir du 3 avril et balaye le principe d'une grève perlée, même s'il s'agit d'un vote symbolique car la CGT n'est pas présente :

• Pour comprendre les raisons de la mobilisation des cheminots, lisez notre article « 6 idées fausses sur la SNCF ».

Et, comme le rappelait un journaliste de Politis hier, aujourd'hui n'est pas un jour de « grogne », mais de grèves et de manifestations :

• Notre journaliste Erwan Manac'h suit pour Politis la mobilisation des cheminots à Paris. L'assemblée générale de la gare du Nord vient de commencer :

• Plusieurs lycées et universités étaient bloqués ce matin dans plusieurs villes, et les étudiants et lycéens participent aux manifestations, comme à Lyon :

Ou à Massy (Essonne) :

• Des manifestations se sont déjà élancées dans plusieurs villes, comme à Limoges :

Ou Marseille :

• 11 heures : Ce jeudi 22 mars est une journée de grèves et de manifestations partout en France dans plusieurs secteurs. L'AFP annonce un trafic SNCF « très perturbé », des vols annulés, des écoles fermées : les fonctionnaires et cheminots mènent une première charge contre les projets de réforme du gouvernement, pour un service public de qualité et la défense de leur statut.

À ces enjeux communs s'ajoutent des revendications propres. Sept syndicats (sur neuf) de la fonction publique sont mobilisés (CGT, FO, FSU, CFTC, Solidaires, FA-FP et CFE-CGC) et réclament notamment une hausse de leur pouvoir d'achat. Les cheminots, qui ont choisi le même jour pour défiler, défendent eux l'avenir du rail.


Haut de page

Voir aussi

Winter is coming ou l'effondrement qui vient

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents