6 idées fausses sur la SNCF

Le procès intenté par le gouvernement contre le statut des cheminots s’appuie sur une méconnaissance de la réalité des conditions de travail, voire un mensonge entretenu.

« Prime charbon », « retraite à 52 ans », avantages indus… S’il y a une caricature qui a la peau dure, c’est bien celle qui entoure le statut des cheminots. Le gouvernement n’y est pas étranger, avec sa stratégie de faire de la suppression de ce modèle social la solution simple aux profonds dysfonctionnements de la SNCF. Pourtant, le statut a été imaginé au début du XXe siècle par le patronat des compagnies ferroviaires privées pour fidéliser un personnel nombreux, dont la formation très spécifique est…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents