Une idée pour Franz-Olivier

FOG ne reste presque jamais plus de trois semaines sans pousser de rêches appels à réduire la dépense publique.

L’hebdomadaire Le Point, propriété du groupe Pinault, s’est d’assez longue date spécialisé dans la confection de couvertures dénonçant « les assistés » – chômeurs, chômeuses, fonctionnaires et autres retraité(e)s – qui « ruinent la France ». L’éditorialiste en chef (et ancien directeur) de cette fascinante publication – l’inénarrable Franz-Olivier Giesbert (FOG), qui a fait toute sa carrière dans des périodiques gavés d’aides publiques à la presse [1] –, quant à lui, ne reste presque jamais plus de trois…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Réinventer les possibles

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents