Dossier : Notre-Dame-des-Landes : Pourquoi la ZAD doit vivre

ZAD : Parce que les temps changent…

Si le parallèle entre le Larzac et Notre-Dame-des-Landes est tentant, les deux luttes ne sont pas identiques. Décryptage au-delà des fantasmes.

Une banderole « Larzac 2018 » virevoltait sous les fenêtres de la préfecture nantaise, lundi 19 mars. Le message était limpide : « La gestion des terres à ceux qui l’ont défendue ». Quelques centaines d’ex-opposants au projet d’aéroport et d’occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes manifestaient leur vision pour l’avenir du territoire au moment où débutaient, à huis clos, les premières discussions menées par la préfète de la région Pays de la Loire, Nicole Klein. Séparées dans le temps et l’espace, les…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents