Il était une fois… la laine

Le photographe Arnaud Chochon a suivi pendant un an le projet Laines paysannes, filière locale entre agriculture et artisanat.

Dans un coin de l’Ariège, Paul Latour et Olivia Bertrand ont entrepris de faire renaître une filière locale, celle de la laine. De la bergerie aux places de marché, avec une caravane-boutique construite grâce à un financement participatif, et même sur Internet (1). Leur projet, Laines paysannes, suivi une année durant par le photographe Arnaud Chochon, est né de la rencontre entre deux activités, l’une agricole, l’autre artisanale. L’élevage de brebis est l’affaire de Paul. La partie tissage et…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents